RWANDA: LES MEMBRES DE LA PLATEFORME REMERCIENT LE GOUVERNEMENT ZAMBIEN POUR AVOIR PRIS DES MESURES POUR ARRETER LA XENOPHOBIE CONTRE LES RWANDAIS

Les membres de la Plateforme remercient le Gouvernement Zambien pour avoir condamné la xénophobie contre les Rwandais et d’avoir pris des mesures nécessaires pour y mettre fin.
Durant ces violences qui ont eu lieu à Lusaka en Zambie depuis ce lundi 18 avril 2016, des centaines de personnes s’en sont pris aux maisons et magasins de ressortissants étrangers qu’ils ont pillés. Les étrangers et principalement rwandais seraient accusés « de crimes rituels ». Les ressortissants rwandais  notamment dans les quartiers de Misisi, Makeni South et Kanyama, townships de Lusaka ont été particulièrement visés. Ils sont victimes de rumeurs qui les tiendraient responsables de la mort récente « de sept personnes dont les corps ont été retrouvés amputés de leurs oreilles, leur cœur ou leur pénis ». Les membres de la plateforme condamnent les crimes dont ont été victimes les nationaux zambiens et expriment leurs condoléances les plus attristées aux membres de leurs familles.
The Platform members would like to thank the Zambian government for condemning xenophobia against Rwandans and for taking the necessary steps to end it. We thank the Government and the people of Zambia for their hospitality to the Rwandan refugees over many years.
During the violence that took place in Lusaka – Zambia starting on Monday April 18, 2016, hundreds of people attacked and looted the houses and shops owned by foreign nationals. Foreigners, mainly Rwandans, are accused of “ritual murders”. Rwandan nationals in particular in the districts of Misisi, Makeni South,  Kanyama, and Lusaka townships were particularly targeted. They are victims of rumours that accused them of murder in the recent death “of seven people whose bodies were found amputated of their ears, hearts and genitals.”
Les membres de la Plateforme demandent aux autorités zambiennes de faire une enquête approfondie pour  établir la vérité et arrêter les responsables.
Les membres de la plateforme sont attristés par la violence qui s’est abattue sur des réfugiés rwandais et expriment leur solidarité avec les compatriotes qui en ont été victimes. Nous ne doutons pas que derrière cette violence se cache la main maléfique du FPR et du régime du général Paul Kagame qui s’est illustré par la déstabilisation, les assassinats et les massacres de réfugiés dans les pays d’accueil.
Les membres de la Plateforme invitent les autorités zambiennes à redoubler de vigilance pour garantir la protection des réfugiés rwandais et déjouer les manœuvres machiavéliques de la dictature du général Paul Kagame. Nous espérons qu’elles feront tout le possible pour ne pas renvoyer ces réfugiés au Rwanda car ça serait les envoyer à la mort certaine.
Les membres de la plateforme réitèrent qu’il n’y aura jamais la paix et la sécurité dans la région aussi longtemps que la crise politique rwandaise n’aura pas été résolue par de solutions politiques pour que chaque rwandais jouisse des droits fondamentaux de la personne humaine, notamment les droits politiques.
Fait à Washington, DC, le  21 Avril  2016.
Dr. Théogène Rudasingwa
Président de la Plateforme,
E-mail:ngombwa@gmail.com
Tel: 001-240-477-9110

P5-Zambia-Xenophobia.press-release-FRThe platform members condemn the crimes suffered by Rwandan nationals, other foreigners and the Zambian people, and express their deepest condolences to their families. The Platform members call upon the Zambian authorities to conduct a thorough investigation to establish the truth and bring to justice the culprits. The platform members are saddened by the violence that has befallen the Rwandan refugees and express their solidarity with fellow citizens who have been victims. We do not doubt that behind that violence lurks the evil hand of the RPF and General Paul Kagame’s regime illustrated by the destabilization, assassinations and massacres of refugees in host countries.
The Platform members invite the Zambian authorities to increase their vigilance to ensure the protection of Rwandan refugees and defeat the Machiavellian manoeuvers of the dictatorship of General Paul Kagame. We hope that the Zambian authorities will do everything possible to refuse sending those refugees back to Rwanda because that would be like sending them to certain persecution, and most likely, death.
The platform members reiterate that there will never be peace and security in the African Great Lakes region as long as the political crisis in Rwanda has not been politically resolved to grant to every Rwandan citizen  basic human and  political rights, in a democratic nation governed in accordance with the rule of law.
Done in Washington, DC, on April 21, 2016.
Dr. Theogene Rudasingwa
Platform Chair
E-mail: ngombwa@gmail.com
Tel: 001-240-477-9110
P5-Zambia-Xenophoby.press-release-EN

Partager cette publication

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this