RWANDA: LES FDU-INKINGI TROUVENT EXTRAVAGANTE L’ATTITUDE D’IBUKA-EUROPE ENVERS LE PARLEMENT NEERLANDAIS

 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Les FDU-Inkingi ont appris par un journal proche du pouvoir du FPRque l’organisation IBUKA-Europe a tenu ce 24-25/09/2016 , une réunion dirigée par l’ambassadeur du Rwanda aux Pays-Bas pour exprimer son indignation au Parlement Néerlandais suite à une interpellation Parlementaire adressée au Ministre de la justice sur le cas d’extradition de deux rwandais présumés génocidaires, alors que la justice équitable ne leur est pas garantie au Rwanda. IBUKA-Europe voudrait donner injonction au Ministre de la justice de ne pas obtempérer et de ne pas donner suite à la note du Parlement des Pays-Bas.

Les FDU-Inkingi trouvent qu’il est extravagant que IBUKA nargue le Parlement Néerlandais à la manière dont cette organisation a l’habitude de s’adresser au Parlement Rwandais. IBUKA doit savoir qu’aux Pays-Bas, la séparation des pouvoirs est effective et que chaque pouvoir exerce souverainement ses droits.
Il est tout à fait légitime que le Parlement Néerlandais, en sa qualité de représentant du Peuple , demande au ministre de la justice :

  • Son avis sur le rapport d’expert Mr. M. R. Witteveen, qui met en cause la capacité du Rwanda à garantir un procès équitable au Rwanda. Cet expert fut mandaté par le ministère des Affaires étrangères en tant que conseiller aux autorités rwandaises en matière de justice.
  • Comment l’extradition proposée peut-elle se réaliser alors que le rapport officiel du Ministère des affaires étrangères (Ambtsbericht Rwanda, Ministerie van Buitenlandse Zaken, Augustus 2016) et de plusieurs organisations internationales des droits de l’homme ont mis en lumière la nature dictatoriale du régime rwandais, ainsi que les interférences persistantes des politiciens et des militaires notamment dans les procès contre les membres de l’opposition politique  alors que  la justice rwandaise est «théoriquement indépendante».

La majorité parlementaire recommande que, à la lumière de ce qui précède, il est nécessaire de suspendre cette extradition et recommande entre autres que les enquêtes supplémentaires moins partisanes soient faites au Rwanda, et que les concernés soient jugés aux Pays-Bas car il y a l’expertise et l’expérience en la matière.
Les FDU-Inkingi ont toujours condamné le génocide commis contre les Tutsi et ont fait appel aux coupables pour assumer leurs responsabilités. Elles ont en même temps condamné l’instrumentalisation de ce génocide à des fins politiques. Il est écœurant de voir que l’organisation IBUKA, qui avait une mission noble de défendre les intérêts des survivants du génocide, soit transformée en un outil du régime totalitaire du FPR-Inkotanyi pour mener une chasse sans merci aux opposants politiques, réels ou supposés, à ce régime.

Les FDU-Inkingi condamnent le cynisme du régime de Kigali et de ses lobbies qui exploitent une tragédie nationale à des fins politiques.

Le parti FDU-Inkingi saisit cette occasion pour rappeler qu’il avait adressé une lettre ouverte au Ministre des affaires étrangères Rwandais pour déplorer l’interférence du gouvernement Rwandais, via son ambassadeur dans ce pays, dans la justice néerlandaise. Il s’avère que c’est ce même Ambassadeur qui a présidé la réunion d’IBUKA-Europe pour l’exhorter à protester contre la décision du Parlement Néerlandais. Les FDU-Inkingi se demandent si ce genre d’agissements sont vraiment compatibles aux attitudes, missions et tâches d’un ambassadeur.
Le FPR et IBUKA doivent apprendre à avoir un minimum de courtoisie et respect de la souveraineté des autres peuples et des leurs institutions démocratiquement élues.
 
Fait à Londres le 30 Septembre 2016
 
Justin Bahunga
Commissaire aux Relations Extérieures et Porte-parole
jbahunga@yahoo.co.uk
PDF: RWANDA – LES FDU-INKINGI TROUVENT EXTRAVAGANTE L’ATTITUDE D’IBUKA-EUROPE ENVERS LE PARLEMENT HOLLANDAISFDU-Inkingi finds it outrageous that IBUKA would taunt the Dutch Parliament the same way it does towards the Rwandan Parliament. IBUKA should know that there is real separation of powers in the Netherlands and that the Netherlands as a sovereign country has sovereign authority on its territory and on its relations with the outside world.
It is perfectly legitimate that the Dutch Parliament, in its capacity as representative of the Dutch people, asked the Dutch Minister of Justice:
–   His opinion on the report of the expert Mr. R. Witteveen, which involves the Rwanda’s ability to guarantee a fair trial in Rwanda. This expert was commissioned by the Dutch Ministry of Foreign Affairs as an advisor to the Rwandan authorities on matters of justice.
–   How could the request for extradition be implemented when the official report of the Dutch Ministry of Foreign Affairs (Ambtsbericht Rwanda, Ministerie van Buitenlandse Zaken, Augustus 2016) and several international human rights organizations have  highlighted the dictatorial nature of the Rwandan regime and the persistent interference of politicians and the military particularly, in trials against members of the political opposition while the Rwandan justice is “theoretically independent.”
The parliamentary majority recommends that, in light of the above, it is necessary to suspend the extradition and recommends inter alia that additional impartial investigations be conducted in Rwanda and that the suspects be prosecuted in the Netherlands where there is applicable expertise and experience.
The political party FDU-Inkingi has always condemned the genocide committed against Tutsis and called the perpetrators to be brought to book. It also, at the same time, condemned the exploitation of this genocide for political purposes. It is sickening to see that the organization IBUKA, which had a noble mission of defending the interests of genocide survivors, has become a tool of the RPF totalitarian regime aimed at to conducting a witch hunt against real political opponents and/or anyone perceived as such.
FDU-Inkingi condemns the cynicism of the Kigali regime and its lobbies for exploiting a national tragedy for political purposes.
FDU-Inkingi takes this opportunity to remind the public opinion that it has sent an open letter to the Foreign Minister of Rwanda to express its protest against the interference of the Rwandan Government into Dutch courts via its ambassador to the Netherlands. It turns out that it is this same ambassador who chaired the meeting of IBUKA Europe Chapter to urge the latter to protest against the decision of the Dutch Parliament. FDU-Inkingi wonders if this kind of behavior by the Rwandan Ambassador to the Netherlands is compatible with his mission and responsibilities.
It is high time that the RPF regime and IBUKA learnt to have a minimum of courtesy and respect for the sovereignty of other peoples and their democratically elected institutions.
Done in London, UK, on September 30, 2016
FDU-INKINGI
Justin Bahunga
Commissioner for External Relations and Spokesperson
jbahunga@yahoo.co.uk

IBUKA-NL-Parlement.Extradition-Rwandais-EN

Partager cette publication

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this