Liberté pour la prisonnière politique Victoire INGABIRE UMUHOZA [Pétition à signer ]

 

Bonjour cher ami !

J’ai lancé la pétition « Le Président rwandais Paul KAGAME: Liberté pour la prisonnière politique Victoire INGABIRE UMUHOZA » et j’ai besoin de votre aide pour la faire décoller.
Pourriez-vous prendre 30 secondes pour la signer?
Voici le lien: https://www.change.org/p/le-président-rwandais-paul-kagame-liberté-pour-la-prisonnière-politique-victoire-ingabire-umuhoza
Voilà pourquoi c’est important:

Madame Victoire INGABIRE UMUHOZA, leader de l’opposition, est rentrée au Rwanda en janvier 2010, pour faire enregistrer son parti politique et participer aux élections présidentielles contre le Général Paul KAGAME. Elle s’est directement vu jetée en prison. L’acharnement qu’elle a subi montre, très clairement, une intention de faire taire, et de la manière la plus brutale, une grande voix des sans-voix qui osent demander plus de justice et d’égalité des chances au Rwanda post-génocide.
Le seul crime qu’a commis Madame INGABIRE, à travers son discours au mémorial de Gisozi et le programme politique de son parti, est de demander un dialogue inter-rwandais inclusif en vue de plus de justice, seule condition de la réconciliation des rwandais. Le fait de proposer une alternative au système répressif en place, dans un pays où toute voix discordante est brutalement réprimée, a retenti comme une provocation dans l’esprit du Général Paul KAGAME.
Madame INGABIRE a dénoncé l’opacité persistante s’agissant de la chaîne de responsabilités ayant conduit au drame rwandais ainsi qu’un traitement discriminatoire entre les victimes du génocide et des massacres généralisés au Rwanda.
Cette quête de vérité et de justice soulèvera une levée de boucliers dans les milieux proches du pouvoir. C’est ainsi qu’en fin 2013 elle fut condamnée à 15 ans de prison ferme au terme d’un simulacre de procès. Ayant saisi la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples d’un recours en vue de faire invalider le procès politique subi, le Gouvernement rwandais, après avoir mis en œuvre une série de stratégies pour empêcher la requérante de se présenter devant ses juges à la Cour Africaine des Droits de l’Homme sise à Arusha en Tanzanie, a refusé de se présenter au procès le 04 mars 2016, préférant se retirer du Traité portant création de ladite Cour, alors qu’il y avait adhéré sans réserves.
Cette attitude du gouvernement Paul KAGAME a été unanimement interprétée comme un aveu du caractère exclusivement politique de la condamnation de l’opposante Victoire INGABIRE UMUHOZA.
C’est pourquoi je sollicite votre adhésion massive à cette pétition en vue d’amener le Gouvernement rwandais et le Président Paul KAGAME à libérer et réhabiliter immédiatement l’opposante Victoire INGABIRE UMUHOZA afin qu’elle continue sa mission de rassembler et réconcilier le peuple rwandais meurtri.

Pour en savoir davantage sur le caractère exclusivement politique de la condamnation de Madame Victoire INGABIRE voir les déclarations ci-après :
Résolution du Parlement européen du 23 mai 2013 sur le Rwanda: l’affaire Victoire Ingabire
Amnesty International : Rwanda : le droit à un procès équitable d’une dirigeante de l’opposition est menacé
FIDH : Rwanda : Victoire Ingabire condamnée à huit ans de prison à l’issue d’un procès marqué par des irrégularités et un manque de transparence
Vous pouvez signer ma pétition en cliquant ici.
Merci !
Innocent BIRUKA

Mrs. Victoire Ingabire Umuhoza denounced persisting lack of accountability for the events that led to the tragedy that befell Rwanda as well as the discrimination between the victims of genocide and widespread killings in Rwanda.
This quest for truth and justice raised an outcry in the circles close to power. Thus, in late 2013 she was sentenced to 15 years in prison after a sham trial.
When Mrs. Victoire Ingabire Umuhoza lodged her complaint to the African Court of Human and Peoples’ Rights, in Arusha, Tanzania to appeal against her politically motivated trial, the Government of Rwanda, after trying a series of strategies to prevent the applicant from appearing before this Court, ended up deciding not to show up at the hearing scheduled for March 4, 2016. The government did so by withdrawing from the Treaty that established the Court, to which it had acceded without reservations. This attitude of the Government of Paul Kagame was unanimously interpreted as an admission of the purely political nature of the conviction of the opposition leader Victoire Ingabire Umuhoza. Indeed, if the Rwanda government was sure of winning the case, it would have seized the opportunity to clear the tarnished image of its judiciary, accused of lack of independence from the Executive.
In view of the fact that the Rwandan Government has implicitly admitted the widely acknowledged political nature of the trial by refusing an independent scrutiny of its court ruling, I ask for your massive support to this petition, which calls upon the Rwandan Government and President Paul Kagame to release immediately and rehabilitate the opposition leader Mrs Victoire Ingabire Umuhoza so that she can continue her mission to unite and reconcile the deeply traumatised people of Rwanda.
For more information on the purely political nature of the conviction of Mrs. Victoire Ingabire Umuhoza, please read the following sources :
–          European Parliament resolution of 23 May 2013 on Rwanda: case of Victoire Ingabire
–         Rwanda: Opposition leader’s right to a fair trial in jeopardy
–        World Report 2015: Rwanda, Events of 2014
–        Rwanda : Victoire Ingabire sentenced to eight years imprisonment after a trial marred by irregularities and a lack of transparency
Thank you !
Innocent BIRUKA, France.

This petition will be delivered to:
  • The President of Rwanda, Paul KAGAME

Partager cette publication

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this